Facebook

Dentiste

Le chirurgien-dentiste s'occupe s'occupe médicalement de la bouche, des dents, des gencives et des maxillaires. Il soulage, répare et veille aussi à l'esthétique d'un sourire. Il traite les caries et les infections plus graves de la cavité buccale.

Grâce à son savoir-faire et à son équipement, c'est-à-dire un plateau technique, le chirurgien-dentiste soigne caries, granulomes et autres abcès dentaires. Il dévitalise et détartre les dents. Pour établir son diagnostic, il peut faire des radiographies. Il intervient avec minutie pour tailler ou reconstituer une dent. Il pose des prothèses dentaires totales ou partielles comme les bridges, couronnes, dents sur pivot. Auparavant, il fait des moulages de la bouche du patient afin de faire préparer des prothèses chez le prothésiste dentaire. Il peut opérer des interventions chirurgicales sur le maxillaire par exemple. Enfin, il prescrit des traitements sur ordonnance.

  

FORMATION

La première année, la première année commune aux études de santé (PACES), est organisée en 2 semestres au cours desquels les étudiants font leur choix.Pour faire des études d'odontologie, un bac S est recommandé.

Après le concours, le parcours est de longue haleine : 5 à 7 ans sont nécessaires avant de pouvoir exercer. Les études d'odontologie sont émaillées de stages en centres de soins ou en cabinet libéral. A l'issue du 2e cycle, le futur dentiste opte soit pour un 3e cycle court d'une année, soit pour la préparation de l'internat en 3 années complémentaires. Contrairement à celui de la médecine, l'internat en odontologie n'est pas qualifiant et ne donne pas le titre de spécialiste. Il permet d'effectuer une carrière hospitalo-universitaire.

Il n'y a qu'un seul diplôme qui confère une spécialisation officielle : le certificat d'études cliniques spéciales, mention orthodontie (CECSMO). L'orthodontie exige 4 années de formation supplémentaire.